top of page

BLOG

NOBLE & HOME

REAL ESTATE. LIFESTYLE. DESIGN.

Rechercher
  • Photo du rédacteurCANDIS NOBLE ; meilleur courtier immobilier de l'Ouest de l'île de Montréal

Mise à jour de l'immobilier à Montréal : tendances du marché et opportunités à saisir

NOBLE & NEWSWORTHY | À l'aube de la dernière partie de l'année 2023, le paysage immobilier de la région métropolitaine de recensement (RMR) de Montréal connaît un changement notable. L'Association professionnelle des courtiers immobiliers du Québec (APCQ) a récemment dévoilé les statistiques du marché pour octobre 2023, révélant une baisse de 2 % des ventes résidentielles par rapport à la même période l'an dernier. Il s'agit du deuxième plus bas niveau d'activité transactionnelle enregistré pour cette période de l'année depuis 2000. Examinons les principales données et tendances qui façonnent le marché immobilier actuel et ce qu'elles signifient pour les acheteurs et les vendeurs.






Les facteurs de ralentissement :

Charles Brant, directeur de l'analyse du marché de Association professionelle des courtiers immobiliers du Québec APCIQ, fait la lumière sur les différents facteurs négatifs qui contribuent au ralentissement du marché. La décélération rapide de l'économie, associée à la difficulté d'accumuler et de maintenir une épargne suffisante, a incité les acheteurs potentiels à la prudence. La hausse des coûts d'emprunt, avec des taux d'intérêt fixes dépassant 6 % pour les prêts hypothécaires à court terme depuis septembre, limite encore la capacité des acheteurs à se qualifier auprès des prêteurs conventionnels.


Pour les vendeurs, une tarification stratégique et un marketing efficace seront essentiels, tandis que les acheteurs pourront bénéficier d'un plus grand choix et d'un pouvoir de négociation potentiellement plus important.


Faits marquants du marché :

  1. Disparités régionales : L'activité transactionnelle dans la RMR de Montréal n'est pas uniforme d'une région à l'autre. Alors que l'île de Montréal et la Rive-Sud ont connu des hausses de 7 % et de 8 %, la Rive-Nord de Montréal, Laval, Vaudreuil-Soulanges et Saint-Jean-sur-Richelieu ont connu des baisses de 12 %, 17 %, 19 % et 30 %, respectivement. Cette divergence suggère un marché nuancé qui exige une approche spécifique à chaque région.

  2. Dynamique des catégories de biens immobiliers : Les résultats des ventes ont varié selon les catégories de biens immobiliers. Les ventes de maisons individuelles ont diminué de 6 %, les ventes de condominiums sont restées stables et les petits immeubles à revenus ont enregistré une augmentation notable de 10 %. Cette divergence souligne l'importance de comprendre la dynamique propre à chaque type de propriété sur le marché actuel.

  3. Augmentation de l'inventaire : Les inscriptions actives ont bondi de 12 % par rapport à l'année précédente, atteignant 17 518 dans la RMR de Montréal. Cet afflux de propriétés sur le marché, qui n'a pas été observé depuis l'été 2019, offre plus d'options aux acheteurs et indique un changement potentiel vers un marché plus équilibré.

  4. Allongement du délai de vente : Le délai de vente moyen pour les différentes catégories de biens immobiliers a augmenté par rapport à la même période de l'année précédente. Les petits immeubles à revenus ont mis 60 jours à se vendre, soit sept jours de plus que l'année précédente. Les copropriétés et les maisons individuelles suivent avec respectivement 53 et 43 jours. Cet allongement suggère une base d'acheteurs plus réfléchie et souligne la nécessité d'une stratégie de prix et de marketing.

  5. Tendances des prix : Malgré le ralentissement, les prix médians des différentes catégories de propriété ont continué d'augmenter par rapport à octobre 2022. Les maisons unifamiliales, les plex et les copropriétés ont vu leur prix médian augmenter de 7 %, 5 % et 3 %, respectivement. Sur une base mensuelle consécutive, les prix médians sont demeurés stables, avec de légères variations observées.

Mise à jour de l'immobilier à Montréal : Tendance du marché et recherche d'opportunités :

En naviguant dans le paysage immobilier actuel de Montréal, les acheteurs et les vendeurs doivent être à l'écoute des tendances nuancées révélées dans l'étude de marché d'octobre 2023. L'augmentation de l'inventaire, les délais de vente prolongés et les disparités régionales présentent à la fois des défis et des opportunités. Pour les vendeurs, une tarification stratégique et un marketing efficace seront cruciaux, tandis que les acheteurs pourront trouver plus de choix et potentiellement un plus grand pouvoir de négociation.


Il ne s'agit pas simplement d'un ralentissement ;

C'est un appel à la souplesse, à la prise de décision éclairée et à une approche nuancée pour répondre aux exigences changeantes du marché immobilier montréalais.


En tant que courtier immobilier chevronné de Montréal et de l'Ouest-de-l'Île, il est primordial de comprendre la dynamique du marché et d'être proactif dans l'adaptation des stratégies. Il ne s'agit pas simplement d'un ralentissement, mais plutôt d'un appel à la souplesse, à une prise de décision éclairée et à une approche nuancée pour répondre aux exigences changeantes du marché immobilier montréalais.


Rester attentif aux Mise à jour de l'immobilier à Montréal : tendances du marché et opportunités à saisir vous permettra de trouver des opportunités !


Donc, si vous avez hésité, c'est le moment de découvrir les joyaux cachés du marché immobilier actuel. Que vous envisagiez de vendre, d'investir ou d'acheter un bien immobilier dans la région du Grand Montréal et de l'Ouest de l'Île... Je suis là pour vous. Parlons chiffres, stratégie et opportunités.


19 vues0 commentaire

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加

REJOIGNEZ
NOBLE & HOME

ACTUALITÉS IMMOBILIÈRES | STYLE DE VIE | DESIGN

MERCI DE NOUS REJOINDRE

Berkshire Hathaway HomeServices International Real Estate Agency | Luxury Real Estate in Montréal.
bottom of page